Aromathérapie

La recherche d’une alternative à la médecine conventionnelle et allopathique explique le recours grandissant aux médecines dites « douces ».

Dans ce cadre, l’aromathérapie est elle une « médecine » naturelle mais absolument pas douce. Délicate à manipuler, elle nécessite une certaine expertise, ce qui explique l’émergence des aromathérapeutes, professionnels spécialisés dans l’utilisation des huiles essentielles.

Elle consiste à prévenir, soigner ou simplement pour un meilleur confort au quotidien, avec les huiles essentielles, huiles végétales, macérats, hydrolats.

L’aromathérapeute se distingue du phytothérapeute dans la mesure où il est spécialisé dans l’utilisation des huiles essentielles extraites des plantes, et non de l’ensemble des éléments des plantes. Il maîtrise les propriétés et spécificités des huiles essentielles sur la santé. Un novice peut effectivement ne pas s’y retrouver parmi les différentes variétés d’huile essentielle de lavande (fine, vraie, aspic) ou d’eucalyptus (radiata, globulus). Le spécialiste en aromathérapie guide précisément les clients vers les huiles essentielles et synergies les plus adaptées à leurs problèmes spécifiques de santé. Par ailleurs, il a une bonne connaissance en biochimie et sur le corps humain. Contrairement à l’aromatologue, l’aromathérapeute ne prodigue pas de conseils dans les domaines du bien-être ou de la beauté, mais il contribue à soulager les maux du quotidien et apporter un équilibre naturel.

Les domaines d’utilisation sont larges: les pathologies physiques comme celles infectieuses, inflammatoires, cardio-vasculaires, digestives, ostéo-articulaires, génito-urinaires, respiratoires, dermatologiques et neurologiques. mais aussi tous les maux émotionnels ou liés au psychisme….

Il apprend à ses clients à utiliser les huiles essentielles en toute sécurité et à les diluer dans les huiles végétales adaptées. Les huiles essentielles sont effectivement très concentrées et peuvent avoir de puissants effets à petite dose. Certaines, comme les huiles essentielles d’origan, de ciste ou de sarriette, peuvent même devenir toxiques si elles sont utilisées en trop grande quantité. Le mode d’utilisation a également son importance car toutes les huiles essentielles ne peuvent pas s’utiliser de la même manière : certaines sont déconseillées en diffusion quand d’autres le sont par voie topique, par exemple.

En pratique, il faut faire la distinction entre un conseiller en aromathérapie (ce qui est mon cas) et un médecin aromathérapeute : le premier ne peut que prodiguer des conseils en aromathérapie et proposer des solutions en fonction du diagnostic du médecin traitant de la personne, tandis que le dernier a le droit de soigner avec les huiles essentielles.

Comment se déroule une séance ?

Un bref échange téléphonique me permet de comprendre vos attentes et je vous programme un rendez-vous consultatif qui durera environ 1h à mon cabinet.

En cas de pathologie, il sera impératif de venir avec un diagnostic médical et l’accord du médecin traitant ainsi que les prescriptions du médecin.

Il est important de prévenir votre médecin traitant que vous souhaitez choisir la voie naturelle plutôt que les médicaments allopathiques proposés par ce dernier, il est même possible de travailler en synergie avec votre médecin pour collaborer de manière ciblée et efficace et surtout naturelle, si c’est votre choix.

Jamais il ne vous sera demandé de ma part de stopper votre traitement médical, les conseils proposés ne peuvent pas être considérés comme des médicaments.

Le but de la séance est de trouver un équilibre de votre état de santé actuelle.

Mon travail est de vous proposer une prise en charge globale indispensable (plan physique, émotionnel et psychique) afin d’assurer des résultats probants.

A vous de vous assurer de votre mieux-être en prenant au sérieux les solutions proposées, vous seul en êtes responsable.

Plusieurs outils thérapeutiques complémentaires peuvent vous être proposés, principalement en aromathérapie, mais aussi en Fleurs de Bach, soins énergétiques ou massages thérapeutiques.

L’ensemble des conseils prodigués par Catherine AUDIN, ne peuvent en aucun cas se substituer à un diagnostic médical, établi par un docteur en médecine.


1h bilan

1h ou 30mn suivi